Philips prévoit la restructuration de son unité de fabrication de puces
May 1, 2003
 Print this page

La société néerlandaise Philips Electronics NV a annoncé sa volonté de restructurer son unité principale de semi-conducteurs, qui entraînera toutefois la suppression de 1.600 emplois, et ce dans l’espoir de voir l’unité retrouver sa rentabilité d’ici le quatrième trimestre 2000. Philips a révélé qu’elle fermerait son site de production de San Antonio, TX, Etats-Unis et accepterait de prendre en charge des frais de 200 millions d’euros (US $216,2 millions), qui seront répartis entre les trois premiers trimestres de cette année. La société a annoncé également qu’au cours de l’année 2003, les activités liées aux semi-conducteurs viendront compléter la consolidation d’un nombre de sites liés aux opérations ne concernant pas la production et associées, principalement en Europe et aux Etats-Unis.

Back to Breaking News